Black maladie

Share Button
Black maladie

La noirceur a déchiré sa poitrine
Résident de son corps, de tous ses pores
Fatiguée d’avoir trop lutté dans sa mine
Elle a construit sa force comme un fort

C’est une black maladie qui la colle au fond du lit
Comme un coup de poignard, un coup de malheur
Elle ferme les yeux et rêve comme elle frémit
Rêve à une vie d’ailleurs avec du meilleur

La maladie la ronge comme une limace
Elle cloue ses médocs dans sa bouche
Et ferme ses lèvres encore rouges sur sa tasse
Avale sa décoction de chimio à la louche

C’est une black maladie qui la colle au fond du lit
Comme un coup de poignard, un coup de malheur
Elle ferme les yeux et rêve comme elle frémit
Rêve à une vie d’ailleurs avec du meilleur

Dans un liquide de bonheur, elle glisse
Au fond de ses draps elle se fond
Autour d’elle les lueurs plissent
Ouvre les yeux dans un rebond

C’est une black maladie qui la colle au fond du lit
Comme un coup de poignard, un coup de malheur
Elle ferme les yeux et rêve comme elle frémit
Rêve à une vie d’ailleurs avec du meilleur

C’est une black maladie qui sort de son corps
Comme un coup de délivrance très fort
Elle ouvre les yeux et revient à la vie
Respire à plein le cœur, plein la vie

C’était une black maladie qui la collait au fond du lit
C’était comme un coup de poignard, un coup de malheur
Elle ouvre les yeux et revient à la vie
Respire à plein le cœur, plein la vie