La fille d’avril

Share Button
La fille d’avril

Avril est là, dans tes étoiles je me noie
Tu m’apprends à aimer malgré la mitraille
Ma vie lourde comme un wagon de bois
Me fait des cicatrices comme des failles

Je ne t’ai jamais dit ; la fille d’avril c’est toi
Froide parfois
Rieuse à la fois
Avril est en moi

La fille d’avril est là, comme une délivrance
Sa voix et ses rires me font entrer en trance
Toutes les étoiles s’ouvrent sous un ciel immense
Dans mes pupilles noires la fille d’avril danse

Je ne t’ai jamais dit ; la fille d’avril c’est toi
Froide parfois
Rieuse à la fois
Avril est en moi

Dans ses yeux, un monde de vert
Coule et fragile comme du verre
Sur mon épaule se pose la fille d’avril
Le temps peut partir au cœur de la ville

Je ne t’ai jamais dit ; la fille d’avril c’est toi
Froide parfois
Rieuse à la fois
Avril est en moi

J’ai fait mon temps dans ta boite crânienne
La fille d’avril ne se découvre pas d’un fil
Je le sais, ta respiration, tes pensées sont miennes
Mais rien ne s’oppose à nous, tout file…

Je ne t’ai jamais dit ; la fille d’avril c’est toi
Froide parfois
Rieuse à la fois
Avril est à moi !

A Sophie